Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam eu blandit nisl. Suspendisse potenti. Pellentesque varius sagittis nibh, quis vulputate sapien molestie eget. Nulla suscipit lobortis placerat. Duis ultricies faucibus metus pellentesque vestibulum. Sed lobortis, lorem vitae tempus vestibulum, massa augue tempus quam, eu convallis orci nisl nec elit. Donec rutrum viverra magna id ornare. Sed sed leo elementum, malesuada nulla quis, pretium libero.

18eme

18eme

Paris XVIIIème. Un arrondissement en mouvement, parfois loin des clichés façon Amélie Poulain, si on aime se perdre un peu, sans craindre d'errer dans une "No Go Zone"...

backstage

backstage

GrandsVoisins

GrandsVoisins

L’hôpital Saint Vincent de Paul est vacant dans l’attente de travaux de transformation en 2018. Son occupation a été confiée à l’association Aurore -spécialisée dans l'hébergement d'urgence et l'accueil de personnes vulnérables – qui a décidé de mettre à la disposition d’entrepreneurs sociaux les autres locaux libres. On peut ainsi y trouver Carton plein, qui fait de la réinsertion en favorisant le recyclage des cartons, une chocolatière, Plateau urbain, spécialisé dans la mise à disposition de lieux temporairement vacants ou encore Mama Petula, une décoratrice végétale. Point névralgique, l’ancienne lingerie transformée en lieu de vie (bar, concerts), où se retrouvent les occupants et les visiteurs occasionnels.

POC21

POC21

A l’occasion de la COP21, Ouishare et Openstate organisent dans un château des Yvelines un hackers camp de 5 semaines rassemblant 12 équipes de «makers». L’objectif pour chaque équipe est de développer une technologie durable, innovante et opensource avec la réalisation d’un prototype (un Proof Of Concept). Par exemple une douche qui consomme 10 fois moins d’eau, des kits d’agriculture urbaine emboitables ou encore un concentrateur solaire.

Vendanges

Vendanges

Chaque année, élus du XVIIIème, à Paris, agents des espaces verts de la ville et bénévoles du comité d'action sociale de l'arrondissement se retrouvent pour cueillir le raisin de la vigne de Montmartre, avant de le presser et le mettre en cuve dans les caves de la mairie. Vendue lors des fêtes des vendanges l'année suivante, la production de ce vin permet de financer les actions sociales du comité.